Publié le : 15 juillet 20194 mins de lecture

L’État crée de nouveaux emplois allant de l’éducation nationale à la santé sans oublier la justice. Parmi les métiers et filières qui recrutent le plus, il y a les domaines des paramédicaux, ceux du socio-éducatif, de la Marine nationale, l’armée de l’Air et de Terre, secrétaire de mairie, Administration territoriale…

Situation des recrutements dans l’Éducation nationale

L’Éducation nationale est considérée comme étant le plus grand recruteur en France. Ce grand pourvoyeur d’emplois recrute tous les ans près de 20 000 candidats admis aux différents concours. Les postes à pourvoir sont dus au renouvellement annuel causé par les départs en retraite. Le recrutement se fait en privilégiant les zones géographiques qui en manquent le plus. Ainsi, Créteil, Versailles, Lyon, Mayotte et la Guyane bénéficieront de plusieurs offres d’emplois.

L’Éducation nationale ne s’intéresse pas uniquement aux métiers liés à l’enseignement. En effet, des milliers d’assistants d’éducation ainsi que des postes d’assistant de prévention et sécurité seront créés. Ces jobs bénéficient de CDD renouvelable jusqu’à 6 ans. Pour augmenter ses chances de se faire recruter, il faudra passer des concours. On distingue notamment les concours de recrutement pour exercer le métier de conseillers principaux d’éducation, devenir psychologue de l’Éducation nationale, professeur des écoles, enseignant du second degré public…

État des recrutements dans la sécurité et la justice

Les recrutements dans la fonction publique concernant les domaines de la Justice et la Sécurité touchent les métiers de policiers et de gendarmes, des postes relatifs à la justice et aux douanes. La gendarmerie embauche environ 11 000 gendarmes adjoints alors que la police nationale recrute des milliers d’adjoints de sécurité. Concernant la Défense, les armées recrutent dans le domaine du volontariat et des services de renseignements. Les nouveaux postes concernent aussi la lutte pour protéger des cyberattaques.

Recrutement dans l’enseignement supérieur et la santé

Le secteur de l’enseignement supérieur doit constamment augmenter le nombre de postes créés. L’augmentation des recrutements doit répondre à la croissance annuelle du nombre d’étudiants. Concernant les centres de recherche, ils recrutent tous les ans près de 2000 chercheurs. Parmi les postes à pourvoir dans ce domaine figure celui de technicien de la recherche, ingénieur d’études ou ingénieur de recherche, agents techniques.

Le domaine de la santé a des difficultés à recruter. Pourtant, ce ne sont pas les postes qui manquent. Bien que les postes d’infirmiers se stabilisent, les auxiliaires de vie, les aides-soignants, les postes d’éducateurs et puériculture sont des secteurs qui ont toujours des postes vacants. En plus de la fonction publique hospitalière et l’État, les collectivités locales recrutent beaucoup de salariés dans le domaine de la santé.