Zoom sur la charge mentale, le syndrome des femmes épuisées d’avoir à penser à tout

La charge mentale affecte plus les femmes que les hommes. Même si chacun a son travail de son côté, la femme a la responsabilité d’assurer les travaux domestiques, de contribuer grandement aux tâches parentales et de gérer également sa vie sociale s’il en reste. Donc, une femme peut vite s’épuiser surtout au niveau mental, à devoir gérer tout cela.

Comprendre le phénomène de la charge mentale

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques ou INSEE, les femmes assument plus de responsabilités que les hommes au sein des foyers. En 2010, l’institut a publié que les femmes assurent à 64 % les travaux domestiques et à 71 % les rôles parentaux. Elles doivent gérer, organiser et planifier leur vie personnelle et leur vie professionnelle. D’un côté, il faut faire les courses, le ménage, le repas, le repassage sans oublier de chercher les enfants à l’école et de les aider aux devoirs. De l’autre côté, elles subissent la pression au travail et s’inquiètent sur leur réussite professionnelle. La charge mentale s’installe facilement puisque cela fait beaucoup de choses à gérer en même temps.

La répartition des charges entre hommes et femmes

La donne est évidente, la charge n’est pas la même chez les hommes et les femmes. Les femmes ont le rôle principal pour assurer les tâches domestiques. Les hommes se contentent du rôle d’assistant. Cette inégalité n’est pas prête à diminuer, mais tend même à s’intensifier. Les hommes commencent à réaliser le poids de cette charge mentale et participent progressivement aux tâches ménagères. Mais, les femmes restent le responsable qui planifie les tâches et supervise leur réalisation. Par ailleurs, les hommes sont plutôt plus adroits avec les tâches secondaires comme le bricolage et le jardinage. Par contre, ces tâches ne sont pas régulières et intensives. Elles s’apparentent même à des hobbies pour les hommes et n’engendrent donc pas de charge mentale. La charge mentale qui pèse sur les femmes ne vient pas uniquement de la difficulté à devoir tout gérer dans le foyer. Elle est amplifiée par l’inconscience des hommes de ce fardeau qu’elles portent.

Quelles solutions peut-on adopter ?

Il est difficile de trouver une solution avec les femmes qui ont ce besoin naturel de tout contrôler et les hommes qui n’ont pas conscience de la charge supportée par leur compagne. Donc, il faut travailler un peu des deux côtés pour alléger la charge mentale chez la femme. D’abord, les femmes doivent lâcher prise et arrêter de tout vouloir superviser. Ensuite, il faut conscientiser les hommes sur leurs parts de responsabilité. Il faut les laisser non seulement exécuter une tâche, mais en prendre la responsabilité de la planifier, la réaliser et l’assurer.

Pourquoi on aime la Saint Valentin ?
Comment on élève un enfant ?