Ne pas vouloir d’enfants : encore un choix tabou pour une femme du 21ème siècle

L’émancipation des femmes n’a de cesse modifier la société du XXIe siècle. On trouve les bons côtés et les mauvais côtés de l’évolution. De nos jours, beaucoup de femmes renoncent à la maternité par choix. Cela a bien sûr une répercussion sur la société, mais il existe toujours des solutions pour perpétuer la filiation.

Pourquoi certaines femmes renient-elles la maternité ?

Le mot est un peu fort. Il n’est pas question de renier la maternité, mais de choisir de ne pas avoir d’enfants. Ce phénomène peut prendre deux formes dans la société. D’un côté, des femmes ne souhaitent pas enfanter, mais adoptent quand même un enfant. De l’autre, les femmes qui zappent complètement la maternité, donc, qui n’enfantent ni n’adoptent des enfants. Les femmes sans enfants ont chacune leurs motivations. Dans le premier cas, il s’agit parfois de la peur et l’angoisse de vivre une grossesse et un accouchement compliqués. Dans le second cas, il s’agit tout simplement de renoncer à la maternité pour se consacrer à d’autres côtés de la vie. Beaucoup de femmes sont fermement attachées à leur carrière et leur réussite.

Comment la société voit-elle ces femmes ?

Les femmes sans enfants sont encore mal acceptées par la société. C’est surtout le cas dans les pays et les villes traditionalistes. La nature veut que la femme assure la perpétuation humaine, en tant que rôle et devoir. L’essence même de la vie des femmes consiste à donner vie, un privilège que les femmes stériles envient à leurs consœurs. Cependant, la société a évolué et les femmes se battent de plus en plus pour une égalité normalisée avec les hommes. Elles deviennent ingénieurs, politiciennes et entrepreneurs, comme on ne l’aurait jamais imaginé des siècles plus tôt. Toutefois, ces vocations demandent un investissement absolu. Ces femmes qui réussissent sont alors obligées de renoncer à leur vocation première, pour pouvoir se consacrer uniquement à leur rôle actuel.

Vers l’acceptation des femmes sans enfants

Ces femmes à la carrière brillante ne peuvent généralement pas assurer les rôles parentaux comme il faut. Aussi, au lieu de mal faire les choses, elles préfèrent ne rien faire du tout. Mais, les femmes sans enfants ont d’autres motivations. Certaines décident de ne pas avoir d’enfants à cause d’une vision différente du concept de bonheur. Le fait de rester libre et sans engagement rime avec bonheur pour beaucoup. Donc, elles décident de ne pas endosser la responsabilité de parents.

Pourquoi on aime la Saint Valentin ?
Comment on élève un enfant ?